Mon secret

Big data ou small data ?

La notoriété d’EcoNormandie n’est pas encore aussi grande que je le souhaiterais. Et pourtant on m’identifie souvent à « Madame bases de données en Normandie ». C’est vrai dans les petits cercles qui ont suivi l’aventure, depuis normandieonline ou le Guide économique de la Normandie, comme parmi ceux qui ont découvert plus récemment EcoNormandie.

Il est vrai que j’y consacre mon temps et beaucoup de mon énergie, depuis des années. Avec PTC, nous avons été pionniers dans les bases de données en ligne en ouvrant dès 2001 normandieonline. Le site permettait l’interrogation et la consultation en ligne des fiches des principaux responsables entreprises ou organismes normands.

À l’époque où le Big data fait fantasmer – fantasmes de peur, de puissance ou d’initiés – beaucoup pensent que mon travail consiste d’abord à traiter ces big datas. C’est en partie vrai, mais au quotidien on est plus souvent dans le minuscule que dans le big, et je comparerais plus volontiers la mise à jour d’un fichier de responsables à un travail de fourmis. Et cela m’a amusée de constater (ici et ) que même chez les géants du Big Data, le travail de fourmis s’imposait.

Imagine-t-on le nombre d’informations contenues dans une base de données comme EcoNormandie ? Près de 3 000 communes et autres collectivités, 3 000 entreprises, 1 700 associations, des centaines d’organisations professionnelles, d’administrations, de médias, et leurs responsables, qu’ils soient PDG, directeur, président, secrétaire général ou chef de service. Au total, cela fait des dizaines de milliers d’adresses, de numéros de téléphones, de mails, de prénoms et de noms, des centaines de milliers de chiffres et de mots… et autant d’occasions de faire des fautes d’orthographe, des erreurs de saisie, des mauvaises copies, des coquilles ou des étourderies.

Mon secret s’appelle…

Face à une telle masse d’informations, ce qui compte le plus, c’est la rigueur et la fiabilité de la personne qui chaque jour, une par une, rentre les informations et fait les corrections. Et pour cela, j’ai un secret, et il a un nom : Sophie Racapé.  Si je suis « Madame base de données », elle est « Madame qualité des données », et cela n’a rien à voir avec les forçats du net cités dans l’article ci-dessus.

Voilà plus de 25 ans que nous travaillons ensemble, et je me devais, dans un de mes tout premiers posts, de mentionner son travail.

+ sur la base de données EcoNormandie

Base de données mise à jour quotidiennement sur les acteurs économiques normands : élus, chefs d’entreprise, hauts fonctionnaires, responsables d’établissements publics ou d’associations à vocation régionale, ainsi que leurs structures, entreprises, associations, communes, EPCI, administrations…

• Accessible en ligne sur le portail EcoNormandie, extraction et constitution de fichiers sur mesure, publication annuelle dans le Guide EcoNormandie

Pour en savoir plus, cliquez ici

One thought on “Mon secret”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *