Pourquoi une nouvelle maquette pour La Lettre EcoNormandie ?

Nouvelle maquette de La Lettre EcoNormandie – mai 2018

Plus sobre, plus aérée, plus dynamique, la nouvelle maquette de La Lettre EcoNormandie en PDF (à télécharger ici) offre un confort de lecture optimal. Et vous êtes encore majoritaires à préférer le format PDF pour  suivre chaque vendredi les projets, les innovations, les initiatives des acteurs normands.

« Cette présentation que nous avons voulu plus élégante, apporte une petite cure de rajeunissement pour une maquette qui avait quelques heures de vol, mais il n’y a pas de changement de ligne éditoriale, ni de rupture brutale. Le rubricage reste intact, on ne change pas une formule qui gagne, on la fait évoluer progressivement avec toujours le souci de privilégier le fond sur la forme » indique Nathalie Jourdan, la rédac’chef.

J’avais d’abord écrit « plus moderne » — et c’est même ce qui est indiqué dans la communication que nous avons faite sur cette nouvelle maquette — mais au fond je me demande en quoi elle fait plus moderne. Est-ce le fond gris ? La police de caractères ? Les lignes droites ? Peu importe d’ailleurs, qu’elle le soit ou non, moderne, elle est en harmonie avec son contenu et affiche rigueur, professionnalisme et personnalité.

Ce changement, modeste mais visible, en annonce d’autres, plus profonds et fondamentaux, qui d’ici fin 2018 amélioreront l’ergonomie du site, changeront l’expérience de lecture et pour le coup permettront de tirer partie de la modernité et de l’innovation mises en œuvre pour son développement.

Pour mieux utiliser la synergie
portail + Lettre EcoNormandie

Combien d’entre vous, même parmi les fidèles abonnés de La Lettre EcoNormandie, connaissent et utilisent les liens interactifs entre les articles de la Lettre et les fiches du portail EcoNormandie ? Qui sait que lorsqu’on lit La Lettre sur tablette, ou en ligne, des renvois vers la base de données en ligne proposent des informations complémentaires sur les responsables, les collectivités ou les entreprises citées dans l’article ? Cela constitue un véritable outil de veille économique !

Abonnés, essayez donc avec l’article du dossier [27 avril 2018] intitulé « En nombre de chercheurs CNRS, la Normandie est bien courte vêtue » (ici) qui renvoie sur les fiches de la Délégation régionale du CNRS et sur celle de Jean-Charles Quirion, de la DRRT ( et ) et permettent de connaître leurs coordonnées (y compris e-mail dans 75% des cas), leurs actualité (avec renvoi sur d’autres articles parus récemment), les différentes fonctions des responsables et pour les principaux, leur parcours.

Si cette possibilité est sous utilisée actuellement, j’en connais les deux causes principales.

Difficile, tout d’abord, de jongler entre deux sites, avec deux mots de passe, deux codes d’accès… Et puis le site actuel de La Lettre incite peu à la lecture en ligne, et l’utilisation du PDF ne permet pas l’interactivité avec le portail et les fiches de la base de données.

Patience ! À la fin de l’année, le nouveau site vous offrira de nouvelles possibilités pour organiser sur mesure votre veille économique et en attendant, la nouvelle maquette vous prouve que nous sommes bien dans la voie du changement.

La Lettre EcoNormandie partenaire des Trophées de l’économie normande

 

  • Parce qu’elle suit depuis 35 ans les entreprises régionales en mouvement…
  • Parce qu’elle propose chaque semaine un éclairage sur les entreprises qui innovent…
  • Parce qu’elle est attentive à tout ce qui participe au développement de la Normandie…
  • Parce qu’elle contribue au quotidien à l’information des chefs d’entreprises et des acteurs du développement régional…
  • Parce qu’elle partage l’ambition de l’Agence de développement de la Normandie (ADN), qui souhaite avec ces trophées mettre en valeur le dynamisme de l’économie normande…


est partenaire des trophées de l’économie normande

La Lettre vous convie à la cérémonie des trophées

jeudi 19 avril à 18h à Caen, Centre des Congrès

Vous découvrirez les cinq lauréats, qui recevront des prix financiers de 10 000 €, des journées de conseil et de formation, ainsi que des abonnements à La Lettre EcoNormandie et au portail.

  • pour découvrir les entreprises nominées ici
  • pour vous inscrire à la cérémonie de remise des trophées 

EcoNormandie à Caen

Tout était réuni mardi 3 avril pour une belle rencontre à Caen autour d’EcoNormandie : un nouveau lieu accueillant et fonctionnel en centre-ville – Hey! Coworking – des connexions et du matériel au top qui laisseraient croire que c’est toujours aussi facile, un café-croissant pour commencer, et une douzaine de personnes réunies à l’invitation du Club de la Presse et de la Communication de Normandie.

Le tour d’EcoNormandie

EcoNormandie à Caen chez Hey CoworkingDes élus ou leurs collaborateurs (Région, Département du Calvados, Ville de Caen, Assemblée nationale), des représentants de grandes et petites entreprises, des indépendants, des communicants, des responsables de structures de développement ou d’aménagement… La petite assemblée représentait bien les utilisateurs d’EcoNormandie et c’est bien en pensant à eux que notre petite équipe travaille toute l’année pour mettre à jour le guide et faire tourner le site.

Après la présentation de la dernière édition du guide, nous avons échangé sur ce qui me passionne et dont je vous entretiens dans ce blog : pourquoi je crois encore au guide papier (voir ici), les défis de la mise à jour (ici) ou la manière d’utiliser le portail EcoNormandie pour la veille économique.

Il y a eu une démonstration du site EcoNormandie, dont les multiples ressources restent méconnues et sous-utilisées, quelques questions, des compliments venus du public. Comme je le disais pour commencer, ce fut une belle rencontre et je suis prête à me déplacer autant qu’il le faut pour faire découvrir les ressources d’EcoNormandie ou montrer comment mieux les utiliser.

Clin d’œil

Une douzaine à Caen, c’est un peu plus qu’à Rouen en décembre (voir ici) pour une rencontre sur le même thème, et ce n’est pas pour me déplaire. J’y vois un encouragement pour le nouvel espace Hey! Coworking ouvert il y a quatre mois. J’y lis une réussite pour le Club de la presse et de la communication de Normandie, qui fête cette année ses 15 ans, mais s’est étendu à toute la Normandie il y a seulement 2 ans. Le club n’a pas encore d’équipe permanente à Caen, et compte encore peu d’adhérents dans le Calvados, l’Orne et la Manche. Des rencontres régulières y sont programmées, à suivre…

C’est aussi une leçon d’humilité pour EcoNormandie, qui vient de publier la 27e édition du guide éponyme, qui couvre depuis bientôt 30 ans les cinq départements normands, et qui reste moins connu et moins utilisé dans l’ex Basse-Normandie ! À méditer pour nous qui croyons (et pratiquons) à la grande Normandie depuis la première édition du guide. L’ambition d’EcoNormandie reste plus que jamais d’actualité : « Mieux se connaître pour mieux travailler ensemble ! »