La carto des intercos

72 EPCI à fiscalité propre en 2018

À l’occasion de la sortie prochaine du Guide EcoNormandie (j’en ai parlé ici), j’ai demandé à Edicarto de mettre à jour la carte des établissements publics à fiscalité propre (EPCI) de Normandie. Une mise à jour qui sera de courte durée, puisque dès le 1er janvier 2019, le paysage intercommunal évoluera à nouveau.
(Pour en savoir plus sur les établissements publics à fiscalité propre, voyez ici).

Le paysage intercommunal en 2018 et après

Depuis le 1er janvier 2018, la Normandie compte 72 EPCI à fiscalité propre : 1 métropole, 2 communautés urbaines, 12 communautés d’agglo et 57 comcom.

Le paysage intercommunal s’est profondément modifié en quelques années : de 162 intercos fin 2015, à 73 au 1er janvier 2017. Et depuis le 1er janvier 2018, on n’en compte plus que 72, car la comcom de Cambremer, trop petite, a à son tour disparu, les communes étant rattachées à 3 EPCI différents.

Le cas particulier de la Codah
Le mouvement se poursuivra en 2019, qui verra la conclusion d’un long feuilleton autour de la Codah (communauté de l’agglomération havraise), dont l’arrêté de fusion avec les deux comcom du canton de Criquetot et de Caux Estuaire a été validé par la CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale) durant l’été, donnant naissance à la communauté urbaine du Havre au 1er janvier 2019. La future communauté regroupera 54 communes et 280 000 habitants. Sur le plan démographique, elle deviendra le deuxième EPCI normand derrière Rouen et devant Caen-la-Mer. Notons que la communauté d’agglo du Cotentin se hisse à la troisième place des plus grandes communautés de France en nombre de communes adhérentes (132).
L’année 2018 a aussi vu la poursuite des signatures de contrats 2017-2021 entre la Région Normandie, les départements et les intercos, conformément à la nouvelle politique de contractualisation avec les territoires en vue d’accompagner les projets structurants et de favoriser les facteurs de développement pour les territoires normands.

Sur le portail EcoNormandie

Le portail EcoNormandie donne accès à toutes sortes d’informations sur les intercos normandes.

L’entrée par thème

En choisissant le thème « Communes & Intercommunalités« , vous avez accès à des informations générales sur les intercommunalités en Normandie :

  • quelques lignes d’analyse synthétique (d’où est tiré le paragraphe ci-dessus)
  • liste des 10 plus grosses collectivités en nombre de salariés (ce qui correspond à peu près à l’ordre du classement de population)
  • liens vers des sites de référence sur le thème
  • actualité des communes et EPCI à travers les derniers articles publiés
  • liste des 1 861 acteurs répertoriés dans la base EcoNormandie sur ce thème (décompte au 10 octobre 2018), et mis à jour en continu : toutes les communes, par taille, les 72 EPCI à fiscalité propre, mais aussi les Pays et PETR, quelques gros syndicats intercommunaux, et les associations de maires.
L’entrée par EPCI

Cette entrée vous permet d’accéder à un moteur de recherche multicritère sur les EPCI normands et pour chacun des 72 EPCI, à de nombreuses informations :

  • présentation rédigée de ce territoire, de son actualité et des enjeux
  • chiffres clés (population,emploi, nombre de communes rattachées)
  • noms des responsables : président et vice-présidents du conseil communautaire, DGS, responsables de services
  • liste des 10 entreprises du territoire réalisant les plus gros chiffres d’affaires
  • actualité du territoire à travers les derniers articles publiés
  • liste des principaux acteurs du territoire (communes faisant partie de l’EPCI, administration, développement économique, tourisme et cultures, principales entreprises présentes sur le territoire…
Comment consulter la base EcoNormandie ?

La consultation est réservée aux abonnés.

  • Pour en savoir plus : www.econormandie.com
  • Pour vous abonner, ou pour essayer le service gratuitement pendant quelques jours, vous pouvez faire une demande en ligne (ici)
  • Pour nous contacter : Béatrice Picard, b.picard@presse-normande.com,
    tél. 02.35.14.56.37

Le Quizz de l’été

Testez vos connaissances sur l’actualité économique, politique et sociale normande

À l’occasion de la pause estivale, EcoNormandie vous propose de revenir, à travers ce quizz, sur quelques faits intervenus dans l’actualité récente : nominations, investissements, décisions, projets…

Toutes les réponses se trouvent dans La Lettre EcoNormandie ou sur le Portail EcoNormandie : c’est ainsi l’occasion de vous inviter à mieux connaître et mieux utiliser ces sites.

L’accès complet étant réservé aux abonnés, nous vous donnons ci-dessous les codes, valables jusqu’à fin août, pour vous connecter gratuitement aux sites.

Pour accéder aux sites

Si vous n’êtes pas abonné, n’hésitez pas à demander un code pour essayer gratuitement EcoNormandie et pouvoir ainsi répondre aux questions (guides@presse-normande.com)

Et voici les adresses des deux sites :
Site de La Lettre EcoNormandie
https://www.paris-normandie.fr/len
Site du Portail EcoNormandie
http://econormandie.paris-normandie.fr

A gagner

Les 5 premiers à nous envoyer les dix réponses recevront un exemplaire du Guide EcoNormandie 2018.
Réponses à envoyer à (b.picard@presse-normande.com)

L’actu normande en dix questions

1 • Avec quelles communes Port-Jérôme-sur-Seine pourrait-elle fusionner au 1er janvier 2018 ?

Indice : voir article paru dans Paris-Normandie le 26/7/2018

• Portail EcoNormandie, entrée par thèmes
(choisir le thème « Communes et intercommunalité »
et aller sur l’onglet « actualité »)

Portail EcoNormandie, entrée par communes
(commencer à taper le nom de la commune dans le moteur de recherche, rubrique « commune », jusqu’à ce qu’il s’affiche)


2 • Comment s’appelle l’usine d’assemblage d’hydroliennes de Naval group et pourquoi a-t-elle fait parler d’elle
en juin puis en juillet ?

Indice : voir fiche de la structure et articles parus (Paris-Normandie, Normandinamik…)

Portail EcoNormandie, entrée par structures
(Taper le nom du groupe, « Naval group » en recherche rapide ou dans la rubrique raison sociale)


3 • Dans quelles circonstances le Conseil départemental de l’Eure devrait-il recevoir une recette exceptionnelle de 1 M€ ?

Indice : voir article de La Lettre EcoNormandie, rubrique Confidentielles/En coulisse

Site de La Lettre lire l’article en ligne
ou télécharger La Lettre en PDF


4 • Quel est le nom du sénateur de l’Orne élu en juillet 2018 ?
Questions subsidiaires : son âge et son parcours

Indice : voir article de La Lettre EcoNormandie (rubrique Mouvements) et fiche « Personne »

Site de La Lettre, lire l’article en ligne 
(ou télécharger le PDF)

Portail EcoNormandie, entrée par personnes
(taper « sénateur Orne » dans la recherche rapide)


5 • Quels projets structurants le contrat de territoire de la comcom Cingal Suisse normande permet-il de soutenir ?
Question subsidiaire : à combien se monte le contrat ?

Indice : voir Portail EcoNormandie, Fiche de l’EPCI

Portail EcoNormandie, entrée par EPCI, onglets actualités & point de repères
(taper « cccsn » ou « Cingal » en recherche rapide ou dans le nom de l’EPCI)


6 • Quand le centre de recherche en hadronthérapie de Caen
a-t-il été inauguré ?
Question subsidiaire : qu’est-ce que l’hadronthérapie ?

Indice : voir articles (Lettre EcoNormandie, Paris-Normandie, Normandinamik…)

Site de la Lettre, article du 6/7/2018
(ou télécharger le PDF)

Portail EcoNormandie, entrée par structures
(taper « hadronthérapie » en recherche rapide)


7 • Quel est le parcours du nouveau président du directoire de la Caisse d’Épargne de Normandie ?
Question subsidiaire : son nom ?

Indice : voir article de La Lettre EcoNormandie rubrique « Portrait »

Site de La Lettre, lire l’article en ligne (rubrique Portrait)
(ou télécharger le PDF)

Portail EcoNormandie, entrée par personnes
(taper « président directoire caisse épargne » dans la recherche rapide)


8 • Dans quel cadre la ComUe, associée aux trois universités normandes, a-t-elle remporté 14 M € ?

Indice : voir article de La Lettre EcoNormandie du 13 juillet

Site de la Lettre, article du 13/7/2018
(ou télécharger le PDF)

Portail EcoNormandie, entrée par structures
(taper « Comue » dans la raison sociale)


9 • Combien y a-t-il de communes de plus de 5 000 habitants dans le département de l’Eure ?

Indice : voir Portail EcoNormandie, Recherche multicritère

Portail EcoNormandie, entrée par communes
(taper « Eure » dans département et faites glisser le curseur (nombre d’habitants » vers la droite, jusqu’à ce qu’il affiche « 5000 » )


10 • Pour quelle raison l’opérateur normand Altitude Infrastructures peut-il se réjouir ?

Indice : voir article de La Lettre EcoNormandie du 13 juillet

Site de la Lettre, article du 13/7/2018
(ou télécharger le PDF)

Portail EcoNormandie, entrée par structures
(taper « Altitude Infrastructures » dans la raison sociale)

 

 

SIRENE à portée de tous

Rangée de serveurs dans un data centre.

Quel bonheur que la politique d’open data décidée par le gouvernement !
Le fichier Sirene de l’Insee, fichier de référence de tous les établissements actifs français, avec bien sûr les numéros Siret et Siren (pour l’identification unique de l’établissement et de l’entreprise), le Code NAF (pour l’activité), la localisation ou la tranche d’effectif, est accessible gratuitement, depuis le 1er janvier 2017, en consultation ou en libre téléchargement depuis le site de l’Insee ou le site open data du gouvernement.

Téléchargement, mode d’emploi

Si vous souhaitez une sélection de fiches sur mesure, selon vos propres critères (effectif, activité, localisation…), connectez-vous sur le site de l’Insee qui vous permettra de constituer votre liste, à condition qu’elle ne comprenne pas plus de 100 000 établissements.

Si vous souhaitez télécharger l’ensemble de la base Sirene – ou si votre fichier fait plus de 100 000 fiches – il faut opter pour le site open data du gouvernement. Le fichier « stock », mis à jour chaque mois, en début de mois, comprend l’ensemble des établissements actifs, il est complété des fichiers « mis à jour », mensuels et quotidiens, qui permettent de récupérer uniquement les fiches ayant été modifiées.

Une astuce : pour EcoNormandie, je m’intéresse à tous les établissements normands ayant au moins un salarié. Alors qu’en 2017, ce fichier comprenait 98 000 fiches, il en comprend 103 000 en 2018 – au-delà des 100 000 ! Mais pas question pour autant de télécharger l’ensemble du fichier Sirene, j’ai simplement fait deux téléchargements : un pour les établissements normands de 1 ou 2 salariés (environ 50 000 fiches) et l’autre pour les établissements de 3 salariés ou plus (un peu plus de 53 000 fiches).

Toutes les étapes d’un fichier sur mesure

1 • Connectez-vous (et éventuellement, créez votre compte si ce n’était pas fait)

2 • Cliquez sur « Constituer gratuitement une liste sur mesure »

3 • Rentrez vos critères

4 • Enregistrez

5 • Cliquez sur « Calculer le nombre d’enregistrements »

 

6 • Si le nombre est inférieur à 100 000 et
que la sélection vous convient, cliquez
sur « confirmer »

 

7 • Validez après avoir pris connaissance des CGU

 

8 • Un email vous parviendra (prenez patience, ce n’est pas immédiat) et vous donnera un lien de téléchargement. Vous avez 15 jours pour télécharger le fichier.

Le fichier livré

C’est un fichier en format .csv comprenant plus de 50 rubriques.

Pour s’y retrouver dans le dessin du fichier, les définitions et caractéristiques des rubriques, c’est ici

EcoNormandie et SIRENE


Pour l’équipe EcoNormandie, spécialiste des bases de données et des fichiers régionaux à l’échelle de la Normandie, SIRENE constitue une référence, qui permet régulièrement de comparer les établissements de notre base aux établissements de la base SIRENE, pour repérer les nouveaux établissements, compléter ou corriger les effectifs, vérifier l’existence ou suivre les changements. Concrètement, nous intégrons le fichier .csv dans notre base de données FileMaker, et faisons des liens de comparaison entre les fiches du fichier SIRENE et nos propres fiches.

Ce que SIRENE donne et ne donne pas

Le fichier SIRENE n’est pas utilisable tel quel : il ne comprend ni téléphone, ni nom de dirigeants, ni effectifs exacts (seul la tranche d’effectifs est indiquée). Mais c’est une référence pour suivre les modifications du tissu économique. Et il contient tous les établissements actifs quels que soient leurs statuts (entreprise, collectivité, association, établissement public, administration…), ce qui nous intéresse, car notre base EcoNormandie est aussi une base très large à l’échelle de la Normandie.

Ce qu’EcoNormandie donne et ne donne pas

EcoNormandie donne beaucoup d’informations qui ne sont pas sur SIRENE (effectif, dirigeants, activité, actualité, téléphone, e-mail, site web et réseaux sociaux, logo…) mais n’a pas vocation à être exhaustif. Tandis que le fichier SIRENE comprend 103 000 établissements normands ayant au moins 1 salarié, notre base de données en ligne présente 10 000 structures sur le portail EcoNormandie. Sur certaines catégories cependant, EcoNormandie présente l’ensemble des établissements normands : les 2 710 communes de Normandie (avec maires et adjoints), les 72 EPCI à fiscalité propres (avec présidents et vice-présidents), toutes les directions décentralisées de l’Etat, ou encore tous les établissements de plus de 100 salariés (avec dirigeants, effectif, actualité, et, pour les sièges d’entreprises, Chiffres d’affaire).

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer