Guide EcoNormandie : 30 ans, comme l’Armada !

La 28e édition du Guide EcoNormandie paraîtra dans quelques semaines. Édité depuis 1989, le guide fêtera, comme l’Armada, ses 30 ans en 2019.
Comme un clin d’œil, il arborera en couverture une photo du voilier mexica
in Cuauhtemoc passant sous le pont de Normandie (photo prise lors d’une édition postérieure, puisque le Pont de Normandie a été inauguré le 20 janvier 1995).

 

Les incontournables de l’économie normande 

Le Guide EcoNormandie propose, en 176 pages des milliers d’informations sur la Normandie et son économie, en 40 chapitres thématiques qui font le tour des secteurs d’activité, des acteurs incontournables, des enjeux importants.

En souscription jusqu’au 31 octobre 

Le prix du guide, inchangé depuis sa nouvelle formule en 2014, est de 12€ , mais vous pouvez l’acheter en souscription à 10€ jusqu’à sa date de parution (télécharger ici le bon de commande).

Pour chaque thème, on retrouve :
  • Une synthèse rédigée présentant les forces de la Région, l’actualité du thème, les défis à relever.
  • Des indicateurs inédits sur l’emploi et les entreprises 
  • Une infographie illustrant le thème 
  • Les notices complètes sur les principaux acteurs (entreprises, administration, organisations professionnelles, associations…) avec les noms des responsables, entièrement mises à jour.

28 éditions et 30 ans

La première édition du guide, qui s’appelait alors Guide économique de la Normandie – et couvrait déjà les cinq départements normands – est parue en 1989.  Vous pouvez voir à gauche sa couverture.
La 2e édition est parue en 1990, le guide avait un an.

1 an pour la 2e édition, vous pensez donc qu’à 30 ans, le guide aurait dû en être à 31 éditions, puisqu’il est annuel. Il faut dire qu’il y a eu quelques décalages ou accidents de parcours, pour suivre l’actualité électorale, pour permettre aux équipes de travailler un peu plus sereinement, ou pour se caler sur une période plus propice. Et ces glissements de quelques mois finissent par faire sauter quelques années.
En 30 ans, le guide a aussi changé de nom. Depuis 2014 il s’appelle Guide EcoNormandie – tout en conservant l’historicité du titre et de l’édition : il s’agit bien, selon la Bibliothèque nationale, du même périodique. Le Guide’éco forme désormais, avec La Lettre et le site du même nom, un outil de veille sur l’économie normande incomparable.

Le Guide EcoNormandie porte la marque Normandie

Il y a un an, nous étions parmi les premiers à porter la marque Normandie, proposée par l’Agence d’Attractivité de Normandie, et j’expliquais (ici) pourquoi nous avions fait ce choix.

Aujourd’hui, beaucoup de produits, d’appli, de plaquettes ou de médias régionaux portent cette marque, et nous persistons dans notre choix.

Le Guide EcoNormandie porte la marque

 

 

 

A commander en souscription (10 €) ici

Pourquoi la marque Normandie ?

Au printemps 2017, la nouvelle agence Normandie attractivité a lancé la marque

dont le but est de mettre en avant « l’excellence normande dans tous les domaines et fédérer les Normands de Normandie et d’ailleurs autour de la région ».

L’équipe EcoNormandie, qui parle de la grande Normandie depuis près de 30 ans, s’est interrogée sur le sens de cette initiative. Si vous avez regardé la couverture du guide 2018, vous savez déjà que nous avons choisi de nous inscrire dans cette démarche. Je souhaite simplement évoquer ici les réflexions qui ont conduit à notre adhésion.

Je dois avouer que je ne me suis pas tout de suite sentie concernée, et même, j’ose le dire, que j’ai d’abord regardé la démarche avec quelques réticences. À titre personnel, je suis mal à l’aise avec les slogans du type Fier d’être Normand ou Rouennais ou Seinomarin, etc. Et je me méfie des réflexes de village gaulois et du nationalisme territorial, qui vont en général avec un repli sur soi et qui peuvent mener à une guéguerre entre territoires.

Bien sûr, dans le discours, la marque Normandie va dans un sens tout autre que le repli sur soi : « une marque connue dans le monde entier, une marque symbole de beauté, de créativité et d’innovation au service de notre attractivité et notre développement. » Encore faut-il lire le discours.

Et puis, j’ai vu apparaître le logo sur des plaquettes ou des affiches : l’Opéra de Rouen, le pôle TES, AD Normandie, Tricots Saint James, Normandie AeroEspace…

Ce qui m’a frappée, c’est la visibilité discrète et la possibilité de personnalisation. Chacun s’approprie le logo Normandie et l’adapte à sa charte graphique en choisissant parmi les motifs, les couleurs et les positionnements proposés. Mais aucun doute possible, on y reconnaît la marque Normandie au premier coup d’œil.

Ce qui m’a séduite, c’est la sobriété  : un logo et rien d’autre ! Pas de slogan, ni de base line, ni de grands discours. On garde son identité, la marque Normandie s’enrichissant des multiples déclinaisons qui en sont faites ! Toute la force et l’efficacité de la marque Normandie résident dans l’intelligence de cette sobriété.

Une sorte de clin d’œil

Au fond, j’y ai vu un clin d’œil, comme si tous ces documents, affiches ou plaquettes faisaient discrètement un signe pour dire : « Je m’adresse à tous, en Normandie, éventuellement ailleurs en France, et peut-être même à l’étranger, mais je n’oublie pas que j’ai trouvé en Normandie tous les ingrédients pour grandir et me développer. »

Et je m’y suis reconnue, et j’ai pensé qu’il y avait une logique à ce qu’EcoNormandie fasse aussi son clin d’œil en portant la marque Normandie, car notre positionnement depuis près de 30 ans, c’est de proposer un outil qui permet aux acteurs normands « de mieux se connaître pour mieux travailler ensemble ». L’accueil (excellent) de l’équipe de Normandie Attractivité à mes premières interrogations a achevé de me convaincre, et sa réactivité a permis au guide de porter la marque Normandie malgré des délais extrêmement serrés !

Porter la marque Normandie, c’est s’engager dans la démarche d’attractivité du territoire. C’est exprimer une volonté commune de s’ancrer dans ce sens.

Porter la marque, c’est aussi être reconnu comme un acteur clé du territoire. Ce que nous ambitionnons d’être.

Conclusion

Le Guide Econormandie, paru le 31 octobre 2018, porte la marque Normandie !

Plus sur le nouveau Guide EcoNormandie ici

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer