35 628 conseillers municipaux élus le 15 mars 2020

Le 15 mars, 89% des communes normandes ont élu leur conseil municipal au complet, soit au total 35 628 conseillers municipaux. L’analyse des résultats a déjà donné lieu à un post : Retour sur les municipales. Il a fallu depuis mettre à jour sur la base de données EcoNormandie l’ensemble de ces communes, en précisant pour chacune le nom de tous les conseillers municipaux élus. Je reviens sur ce travail aujourd’hui, afin d’expliquer nos sources et de préciser les informations que l’on peut retrouver sur le site EcoNormandie.

Les résultats des municipales 2020 en open source

On peut récupérer au format Excel les fichiers de tous les conseillers municipaux élus le 15 mars sur le site open data du gouvernement (voir ci-contre).

2 359 communes pourvues dès le 1er tour des municipales

Pour toutes les communes qui ont élu leur conseil municipal au complet dès le 1er tour, on retrouve d’une part un court texte rappelant les résultats et donnant, le cas échéant, la nuance politique de la liste arrivée en tête (pour les communes de plus de 3 500 habitants).

Pour les 2 652 communes normandes, tant que les conseils municipaux ne sont pas installés, nous avons laissé le nom du maire sortant, précisant, le cas échéant “réélu au 1er tour le 15 mars”. Sont également indiqués les noms de l’ensemble des conseillers municipaux élus le 15 mars. A partir de juin, seront précisés en outre les adjoints et leurs délégations.

35 628 conseillers municipaux élus le 15 mars 2020

Pour chaque conseiller municipal élu, sa fiche indique son élection au 1er tour, le nom de la commune, le nom de la liste et éventuellement sa couleur politique et si elle est arrivée en tête.

Pour avoir accès au portail et à La Lettre EcoNormandie

L’accès complet à la base de données en ligne EcoNormandie et à La Lettre EcoNormandie sont réservés aux abonnés.

Si vous souhaitez essayer les services d’EcoNormandie gratuitement pendant deux mois, il suffit de le demander ici.

Le prolongement est confiné

En période de confinement, la liquidation du quotidien régional Paris-Normandie (également éditeur d’EcoNormandie) a été prononcée le mardi 21 avril au tribunal de commerce de Rouen. Liquidation avec poursuite de l’activité, dans l’espoir d’une reprise par un nouvel actionnaire.
Chamboulements difficiles à vivre pour les quelques 200 salariés isolés. Chacun l’exprime à sa manière.
Je le fais quant à moi en jouant avec les mots (et en alexandrins).

Le treize avril, le prolongement est confiné

Le treize avril, le confinement est prolongé.  

Les bouleversements sont encore rassemblés

Les rassemblements sont encore bouleversés  

On craint de repasser pour un commun trépas

On craint de trépasser  pour un commun repas

On nous l’enjoint : il faut réunir les haillons

On nous l’enjoint : il faut haïr les réunions 

Alors on se confère en visio-préférence ! 

Alors on se  préfère en visio-conférence !

Pour de longs jours, l’appréciation est isolée 

Pour de longs jours, l’isolation est appréciée  

On endure pour tous une longue espérance  

On espère pour tous une longue endurance  

Mais la proclamation est bientôt liquidée.

Mais la liquidation est bientôt proclamée.

Confinés, liquidés, nos bises sont créances

Confinés, liquidés, nos crises sont béances 

Tous ensemble, rêvons : contraindre la défiance…

Tous ensemble rêvons d’étreindre la confiance…

Convions un missionnaire à entrer en action

Convions un actionnaire à entrer en mission

Retour sur les municipales

Alors que je m’apprêtais à passer plusieurs semaines sur la mise à jour de la base EcoNormandie suite aux municipales de mars 2020 et à l’élection de quelques 38116 conseillers municipaux normands, dont 2652 maires et plusieurs milliers d’adjoints, le confinement est arrivé, et j’ai paré à d’autres priorités.
Un mois plus tard, je me penche enfin sur les résultats des municipales, et je vous propose de me suivre. Je vous livrerai d’une part mes sources pour trouver, pour chaque commune, les listes et les candidats élus, d’autre part pour analyser les résultats pour en tirer des statistiques permettant de comparer.

À la bonne source

Une adresse pour récupérer l’ensemble des résultats au format Excel : l’open data du gouvernement (voir ci-dessous).
Ensuite, il faut bien sûr jongler un peu pour exploiter, sortir la liste des élus par communes, extraire des données chiffrées pertinentes, et rentrer les quelques 35000 conseillers municipaux normands élus au 1er tour dans la base de données EcoNormandie. C’est mon métier.

Les candidats élus au 1er tour

57 295 candidats et 1 122 listes se présentaient le 15 mars aux suffrages des électeurs normands. Pour en savoir plus sur les candidats, les électeurs et les listes, vous pouvez vous reporter au 1er post consacré aux municipales (ici).

Le tableau ci-dessous indique par département le nombre de communes pourvues au 1er tour. Ce sont ces données qui sont représentées sur la carte ci-dessus (les sphères représentent le total des communes où l’élection est acquise dès le 1er tour dans le département, et les couleurs représentent la part des communes par rapport à l’ensemble des communes du département). La carte est réalisée grâce au système “Statistiques locales” de l’INSEE, grâce auquel on introduire et visualiser ses propres données. J’ai déjà décrit dans l’article “Un outil de visualisation simplissime” toute la démarche, ultra simple.

Nous avons aussi tiré de ces données la rubrique data de la Lettre EcoNormandie, dont nous reprenons l’infographie ci-dessous.

Au total 89% des communes normandes ont vu leur conseil municipal élu dès le premier tour. Pour 282 communes (11% des communes normandes), un second tour sera nécessaire. Dans le détail, 91% des communes de 1000 habitants ou plus (scrutin de liste) et 89% des communes de moins de 1000 habitants (scrutin majoritaire) ont été pourvues dès le 1er tour.
Voir ci-dessous le détail par type de scrutin et département.

Maires sortants réélus

Au total, 1 773 des 2 652 maires sortants se représentent (voir détail). 1651 (soit 93% d’entre eux) ont été élus dès le 1er tour : 89% de ceux qui se présentaient dans une commune de 1000 habitants ou plus et 94% de ceux qui se présentaient selon un scrutin majoritaire.
Dans les 35 communes de plus de 10000 habitants (sur 43) où le maire sortant se représentait, 19 ont été élus dès le 1er tour, tandis que les 16 autres sont en ballotage au 2e tour (aucun n’a été éliminé dès le 1er tour). Parmi ces maires qui se sont imposés dès le 1er tour, citons ceux des communes de plus de 25000 habitants : Joël Bruneau à Caen (divers droite), Joachim Moyse à Saint-Etienne-du-Rouvray (Union de la gauche) et Nicolas Langlois à Dieppe (PCF). Ces 19 réélus étaient tous tête de liste. Cependant, notons que la liste de Daniel Fidelin (divers droite) à Montivilliers a été devancée par celle d’union de la gauche menée par Jérôme Dubost.

Parité dans les conseils municipaux

2 communes sans candidats

Notons que deux communes, Saint-Fraimbault dans l’Orne (539 habitants) et Estrées-la-Campagne dans le Calvados (248 habitants) n’avaient aucun candidat… et n’ont eu aucun élu.

Sur le portail EcoNormandie

Le portail EcoNormandie propose une entrée par communes, avec des informations sur les 2652 communes normandes et leurs élus.

Vous y trouverez, pour chacune d’elle, un texte présentant le résultat des élections (nombre de conseillers municipaux élus au premier tour et restant à élire au 2e tour).

Pour les communes de plus de 1000 habitants : nom de la liste arrivée en première position et, pour les plus de 3500, nuance politique de la liste de tête, ainsi que la réélection éventuelle du maire sortant. Nous avons également mis en ligne pour chaque commune la liste des conseillers municipaux élus le 15 mars 2020. Au 15 avril, date où j’écris ce post, la plupart des conseils municipaux d’installation ne s’étant pas tenus pour cause de confinement, il n’est pas précisé le nom du maire ou des adjoints. En revanche, nous avons laissé le nom du maire sortant.

Pour avoir accès au portail et à La Lettre EcoNormandie

L’accès complet à la base de données en ligne EcoNormandie et à La Lettre EcoNormandie sont réservés aux abonnés.

Si vous souhaitez essayer les services d’EcoNormandie gratuitement pendant deux mois, il suffit de le demander ici.