Données ouvertes sur les comptes des entreprises

Les données en ligne sur les comptes des entreprises (chiffres d’affaires, résultats…) ne manquent pas. L’accès et la recherche se font librement ou sur abonnement selon les fournisseurs, qui sont nombreux et proposent différents services, gratuits ou payants (citons par exemple Ellisphère, Corporama, Société.com, etc.).
Aujourd’hui, à l’occasion de l’ouverture du portail data de l’INPI, je m’intéresserai à deux sites proposant les données financières des entreprises en Open Data : l’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) et Infogreffe (services de greffes des tribunaux de commerce).

Consultation des données en ligne avec l’INPI

L’INPI proposait déjà des licences pour accéder, sous conditions, aux données en masse de l’INPI avec téléchargement au format xml. En complément, un nouveau service permet désormais d’accéder directement à ces données, au cas par cas ou selon des critères de sélection, par un portail grand public :  data.inpi.fr.

Ce portail donne accès aux données d’identité légale des sociétés en provenance de tous les greffes des tribunaux à compétence commerciale, et centralisées par l’INPI dans le registre national du commerce et des sociétés (RNCS) dans le cadre de sa mission de conservation et de diffusion.

Ces informations sur les entreprises comprennent notamment la date de création, d’immatriculation, la forme juridique, le capital social, la dénomination sociale, le nom commercial, le sigle, l’activité principale, les représentants et l’adresse des établissements. Ces données permettent également de suivre la vie des entreprises immatriculées au RNCS : modifications et radiations. Les mises à jour sont quotidiennes.

Chacun peut faire des recherches simples, fluides et rapides, en saisissant la dénomination d’une entreprise, le nom des dirigeants ou le numéro Siren.

Puis grâce à des filtres, les résultats sont affinés afin de cibler au mieux les requêtes parmi 5,9 millions d’entreprises. Ces données sont téléchargeables, imprimables ou susceptibles d’être partagées.

Exemple : recherche de Ferrero sur le site INPI

Sur la page d’accueil du site INPI, on tape directement sa recherche (préciser la dénomination, le nom du dirigeant ou le numéro SIREN)

Astuce : Si l'on ne connaît pas le numéro Siren, on peut taper Ferrero dans la rubrique recherche (531 résultats) puis on affine en cochant "Seine-Maritime" dans le filtre département (9 résultats, dont 3 pour lesquels Ferrero correspond à la raison sociale). 
On peut alors afficher la fiche (voir ci-contre), et même la télécharger au format pdf. On y trouve notamment les noms de trois représentants : deux administrateurs et le président du CA, Eric Houdet.
L'onglet "documents associés" permet en outre, si on est connecté (gratuitement), de consulter les 3 derniers bilans. Pour Ferrero, le dernier bilan disponible le jour de la consultation (19/12/2019) est celui déposé au greffe en octobre 2017.

Téléchargement des données en ligne avec Infogreffe

Le site Infogreffe permet d’accéder aux données ouvertes des greffes des tribunaux de commerce et propose des données ouvertes sur les entreprises françaises, mais cette fois-ci sous forme de téléchargement.

Exemple : recherche de Ferrero dans le fichier des données

La page d'accueil du site nous invite à explorer les jeux de données. Nous choisissons les "chiffres clés 2018", où nous pouvons trouver les chiffres d'affaires et les résultats.On peut affiner en précisant la région. Le téléchargement est proposé en format csv, JSON ou Excel
Astuce : une fois téléchargé, il est parfois plus aisé, comme je l'ai remarqué d'ouvrir le fichier csv que le fichier Excel.
On peut bien sûr chercher Ferrero dans le fichier (qui contient plus d'un  million d'enregistrements). Personnellement, je convertis les données en FileMaker Pro pour pouvoir le lier (via le numéro SIRET) aux entreprises de la base de données, afin de faire des concordances et des mises à jour.
On voit ci-dessous les fiches des deux sociétés normandes du groupe Ferrero, avec leurs CA et leurs résultats 2018 et 2017. Le nom des dirigeants n'est pas compris dans ce jeu de données

Fiche Ferrero sur EcoNormandie*

La base de données EcoNormandie permet – sur abonnement* – de consulter la fiche de Ferrero, avec des données provenant de nos propres base de données (la fiche de Ferrero* a été mise à jour en octobre 2019 directement par les services de Ferrero), avec notamment plusieurs dirigeants et responsables de la société, l’activité, les réseaux sociaux, les coordonnées. Ces données sont complétées par des informations sur l’actualité (articles de presse) et des données financières issues de la base infogreffe.

*Si vous souhaitez accéder au portail EcoNormandie

L’accès à la base de données en ligne EcoNormandie est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez vous connecter pour l’essayer, voici un code provisoire :

Et si vous souhaitez essayer les services d’EcoNormandie gratuitement pendant un mois, il suffit de le demander ici

Un coup de pouce pour EcoNormandie

Cette semaine, le blog EcoNormandie parle… d’EcoNormandie. Il faut dire que j’ai envie de partager la bonne nouvelle : 150 K€ vont être apportés au développement d’EcoNormandie par le Digital News Innovation Fund créé par Google ! Le projet déposé par Paris-Normandie et la base de données en ligne EcoNormandie auprès du DNI fund vient en effet d’être retenu avec 103 autres en Europe, lors du 6e (et dernier) “round” du “Fonds Google”. Cette aide va permettre à EcoNormandie de valoriser son potentiel et de créer des passerelles entre la base de données, La Lettre EcoNormandie et le site du journal. L’objectif est d’intégrer, dans un système unique, trois technologies qui jusqu’à présent n’étaient pas utilisées ensemble dans le monde de la presse ou de la documentation et de les connecter à la base de données en ligne EcoNormandie.

Ce triple outil s’appuiera sur l’« open data » (données ouvertes), le « text mining » (extraction de connaissances ou reconnaissance d’informations) et la génération automatique de texte. Le système simplifiera l’intégration à la base de données d’informations en provenance de sources externes – qui auront au préalable été identifiées comme fiables, il proposera, lors de l’écriture d’un article, la recherche automatique des fiches de la base de données correspondant au sujet, et il facilitera l’identification de données complémentaires, liées au sujet traité, qui pourront venir en appui.

Ces développements apporteront à la fois de nouveaux services aux internautes, avec des enrichissements venus de diverses sources – toujours vérifiées – et une aide aux journalistes dans la recherche d’informations fiables. Frédérick Cassegrain, directeur de Paris-Normandie, se réjouit de cette opportunité :“Paris-Normandie est un journal normand, et nous souhaitons mettre l’innovation au service de notre communauté régional. Nous avons l’ambition de gagner en fluidité et de nous concentrer sur les informations à haute valeur ajoutée, pour proposer une information pointue et multi-support.

Il y a longtemps que j’espérais un relais pour relancer les travaux. Il y a trois ans, lorsqu’EcoNormandie a été lancé, Paris-Normandie traversait une passe difficile, et tout s’est figé. L’an dernier, j’avais planché sur un projet qui avait été retoqué (sans doute pas assez innovant), alors cette année, bien conseillés, nous avons poussé plus loin pour inventer vraiment l’informaiton de demain. Reste maintenant à trouver les bonnes collaborations externes (avis aux start-up intéressées), et à mettre en œuvre ce projet, mais vous comprendrez qu’aujourd’hui, je m’arrête juste un peu, pour simplement me réjouir !

Ci-dessous, histoire d’illustrer ce post, une des planche du dossier remis au DNI Fund pour expliquer le projet.

Visite guidée du Portail EcoNormandie

3 minutes pour découvrir
toute la richesse d’EcoNormandie

J’aime définir EcoNormandie comme un outil de veille innovant, pour suivre les acteurs économiques et les décideurs normands et leur actualité.

Mais il est toujours difficile en quelques phrases d’expliquer en quoi l’outil est innovant, et ce que l’on peut y trouver.

Alors pas de grand discours aujourd’hui : je vous laisse visionner la vidéo.

Pour voir le site : econormandie.paris-normandie.fr
Pour en savoir plus sur nos offres de service : www.econormandie.com
Et pour demander un abonnement d’essai gratuit, c’est ici